Maroc DiplomatiquePolitique

Quelques îlots, malgré un contexte fragile

La publication de l’indice mondial de la paix 2022 intervient dans un contexte inflationniste, marqué par les pénuries alimentaires et surtout les conflits directs, dont la récente qui se déroule actuellement en Ukraine.

Le think tank australien l’Institute of Economics and Peace (IEP) a publié son seizième rapport annuel du Global Peace Index (GPI, Indice mondial de la paix) sur la paix dans le monde, la paix dans le monde estimant que ce dernier continue de décliner.

Le rapport détaille plusieurs facteurs qui remet en cause la situation de la paix dans le monde, dont le conflit entre la Russie et l’Ukraine, la militarisation croissante du monde, le terrorisme touchant plus de 70 pays en 2021, la hausse des prix entraînant une insécurité alimentaire croissante et une instabilité politique mondiale. Selon, l’IEP, ce sont tous des facteurs qui contribuent à la détérioration de la paix mondiale, avec des effets négatifs sur l’économie mondiale. D’ici 2021, l’impact économique de la violence est estimé à 16 500 milliards de dollars, soit 10,9 % du PIB mondial.

Le niveau moyen du PIB s’est détérioré de 0,03% en 2022. Dans l’ensemble, la paix s’est améliorée dans 90 pays et s’est détériorée dans 71 autres. Cependant, la détérioration de la paix est généralement supérieure à l’amélioration.

La situation en Afrique

La paix s’est détériorée dans de nombreux pays du continent africain, en proie aux conflits, au terrorisme et à l’insécurité alimentaire. Le pays le plus paisible du continent africain reste Maurice, qui se classe 28ème parmi les pays les plus pacifiques du monde avec un score de 1,57.

Maurice devance le Ghana, qui a perdu deux places au 40e rang mondial avec un score de 1,759, et la Gambie, qui a grimpé de huit places au 45e rang mondial avec un score de 1,792. Le Botswana et la Sierra Leone complètent les cinq pays africains les plus pacifiques, classés 48e et 50e au monde avec des scores de 1,801 et 1,803 respectivement.

Pour établir le classement, l’IEP utilise un ensemble de 23 indicateurs qualitatifs ou quantitatifs qui mesurent l’état de paix dans chaque pays en fonction de trois domaines dits centraux ; conflits en cours (pacifisme et participation à des conflits internationaux ou non), sécurité (taux de criminalité, terrorisme, manifestations violentes, etc.) et militarisation (dépenses militaires/PIB, nombre de forces armées pour 100 000 habitants, quantité d’armes conventionnelles importées et exportées) .

Chacun de ces indicateurs se voit attribuer une note. Plus un pays est pacifique, plus le score est proche de 1. A l’inverse, plus un pays est perçu comme peu pacifique ou violent, plus le score est élevé.

Le Maroc 1er des pays du Maghreb

La paix (IEP) pour les pays du Maghreb est moins positive. Dans le classement des pays du Maghreb, le Maroc (1 969) arrive en tête à la 74 place sur 163. La Tunisie (1 996) suit à la 85e place du classement général. L’Algérie (2.146) suit de loin à la 109ème place, la Mauritanie (2.193) à la 112ème place et la Libye (2.93) à la 151ème place.

Les pays les moins pacifiques du continent sont principalement ceux marqués par les guerres civiles, l’instabilité politique, le terrorisme et la rébellion. Le Soudan, la République centrafricaine et la Somalie sont classés 154e, 155e et 156e au monde avec respectivement 3,007, 3,021 et 3,125. La République démocratique du Congo et le Soudan du Sud, pays caractérisés par une instabilité politique de longue date, affichent les pires performances du continent africain, se classant 158e et 159e au monde avec respectivement 3 166 et 3 184 points.

La paix règne avant tout en Europe

Globalement, l’indice classe l’Islande comme le pays le plus pacifique du monde avec un score de 1,107, devant la Nouvelle-Zélande (1,269), l’Irlande (1,288), le Danemark (1,296) et l’Autriche (1,3). L’Allemagne suit à la 16e place avec une valeur d’indice de 1,462, loin devant la France à la 65e place et une valeur de 1,895. Il est surprenant que la Chine, à la 89e place et avec une valeur d’indice de 2,01, devance largement les États-Unis, qui ne suivent qu’à la 129e place et avec une valeur d’indice de 2,44.

Parmi les pays les plus discordants, la Syrie est 161e avec un score de 3,356, le Yémen est 162e avec un score de 3,394 et l’Afghanistan est 163e avec un score de 3,554.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page