Santé

Amour impossible. « Une petite voix dans ma tête me dit que l’on se retrouvera »

On s’est rencontrés une première fois pendant un mois d’avril. J’avais besoin de faire des rencontres, nouvelle arrivée dans cette ville que je ne connaissais pas. Une amie m’a proposé de l’accompagner à une soirée. « Tu y rencontreras tous mes amis, ne t’en fais pas », me rassure-t-elle. Il était là. Je ne lui pas parlé cette première fois. Un peu timide, il ne parlait qu’à ceux qu’il connaissait déjà. Un mois plus tard, je le croise de nouveau dans cet appartement. Cette fois-ci, nous sommes seulement cinq et une proximité s’installe naturellement entre nous. Nos conversations s’allongent, nos genoux se touchent, quelques caresses suivent. Pour moi, ce n’était pas un coup de foudre mais une évidence.  

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page