Santé

Comprendre les phobies d’impulsion : « Je craignais qu’on me fasse enfermer » 

Muriel a la vingtaine quand elle est invitée à une réunion familiale. La nuit tombée, elle dort dans la chambre voisine de celle de sa cousine, de son mari et de leur fille. Et là, une pensée terrible lui traverse l’esprit : « Si j’allais chercher un couteau et que je les tuais tous ? » La culpabilité l’envahit. « Je suis capable de penser quelque chose d’aussi cruel, se dit-elle, mais suis-je capable de passer à l’acte ? » Ce type de pensée répond au nom de phobie d’impulsion, une pathologie qui rentre dans la catégorie des TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs).  

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page