Santé

Le coup de foudre de Marine après une relation toxique : « Il passait tous les jours devant chez moi »

« J’ai vécu un vrai calvaire », confie Marine, commerciale de vingt-neuf ans, au sujet de sa dernière relation amoureuse. Toxique, « destructrice », elle a profondément blessé la jeune femme. « C’était un pervers narcissique. Tromperies, mensonges… tout y était. Je n’ai plus parlé à ma famille pendant plus de deux ans à cause de cette relation », explique Marine, qui s’en est sortie au bout de quatre ans. Après la rupture, elle choisit le célibat. A la fois pour se retrouver mais aussi parce qu’elle n’est pas prête à se relancer dans les mêmes schémas amoureux qui l’ont tant fait souffrir.   

« Je me suis noyée dans le boulot même si j’ai fait quelques rencontres. » Un ou deux flirts qui ne vont pas bien loin. « Ils étaient très similaires à la relation que j’avais connue pendant quatre ans. Je n’y croyais pas : est-ce que j’attire toujours le même genre de personnes ? », se souvient-elle. Des « hommes à femmes », qui mentent et « trompent leurs copines », bref, des « mecs qui se font passer pour des gentils mais qui ne sont pas réglos » et lui font revivre les mêmes épreuves.  

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page