Santé

Les curiosités du cerveau. Le syndrome Gilles de la Tourette : « C’est comme si j’allais vomir mes mots »

« La plupart du temps ce sont des insultes, elles sortent toutes seules, je ne les maitrise pas », raconte Axel, 17 ans. Le jeune homme, scolarisé dans une école spécialisée, a montré ses premiers tics à l’âge de cinq ou six ans, mais on le lui a diagnostiqué le syndrome Gilles de la Tourette qu’à huit ans. Ses tics sont ceux que l’on associe généralement à ce syndrome et malheureusement, souvent de manière caricaturale. Les jurons qui fusent de manière incontrôlable, appelés coprolalie, existent bel et bien mais ne concernent qu’une petite partie des patients, environ « 10 ou 15% », précise le Dr Andreas Hartmann, neurologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et spécialiste du syndrome.   

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page