Santé

Mes parents sont-ils toxiques ? 10 signes pour le savoir


 

Sans remettre en question les sentiments de parents pour leurs enfants, ces dix comportements toxiques — parfois inconscients, peuvent atteindre leur santé mentale.  

Difficile de juger de la relation que l’on entretient avec ses parents. Que l’on soit proche d’eux ou pas, certains de leurs comportements peuvent être toxiques sans même que l’on en ait conscience. Pourquoi ? Parce que nous avons intégré ces agissements toute notre vie en pensant qu’ils sont normaux. Jalousie, commentaires désobligeants, combats inutiles sont des signes qu’un parent a des habitudes toxiques et a probablement élevé son ou ses enfants dans cette dynamique.  

Lire aussi >> Amour, famille : sommes-nous voués à revivre les mêmes schémas que nos parents ?

Une dynamique bouleversée  

La toxicité d’un parent peut mener un enfant à se renfermer sur lui-même. Et « inhiber votre capacité à vous lier aux autres de manière significative », en grandissant, note le Dr Bethany Cook, une psychologue interrogée par « Bustle ». « Vous pouvez avoir du mal à vous connecter profondément avec quelqu’un d’autre et à partager vos besoins parce que lorsque vous étiez vulnérable avec vos parents, ils ont rejeté vos besoins ou les ont déformés à leur profit », explique-t-elle.  

10 SIGNES D’UN COMPORTEMENT TOXIQUE 

1. Ils doivent toujours avoir raison  

Que les parents aient raison au cours de notre enfance, c’est fort probable. Si vos parents continuent de vous tenir tête et rejettent chacun de vos arguments une fois adulte, c’est peut-être le signe d’un comportement toxique et de mauvaise foi. En fait, cela brouille la communication voire coupe tout dialogue s’ils se braquent et vous ignorent tant que vous n’aurez pas reconnu votre tort.  

2. Ils ignorent vos limites  

Un parent toxique a aussi une façon d’ignorer les limites personnelles. Iel fait irruption dans votre appartement, révèle vos secrets ou des détails personnels à votre sujet sans votre accord, fait des commentaires inutiles. « C’est toxique car cela crée non seulement une lutte de pouvoir entre vous et lui ou elle, mais cela montre également un manque de respect » déclare Bethany Cook. 

3. Ils ne coupent pas le cordon 

Vos parents refusent de vous laisser grandir, en insistant sur le fait qu’ils font pour vous des choses que vous devriez faire vous-même : faire le lit, préparer votre propre déjeuner, remplir des papiers sans vous prendre la peine de vous expliquer… Au lieu de se montrer pédagogue, ils tentent ainsi de garder le contrôle en ne coupant pas le cordon. Si leur aide est la bienvenue, vous pouvez leur expliquer que vous aimeriez devenir plus indépendant·e.  

4. Ils minimisent à l’extrême vos problèmes 

Vos parents ignorent-ils vos problèmes ? Au lieu d’offrir un soutien ou des conseils, ils les réduisent à des caprices ? Ceci peut sous-entendre qu’ils estiment que vous ne savez pas prendre soin de vous et peut se révéler très réducteur et blessant, explique « Bustle ».  

5. Ils se fâchent lorsque vous montrez vos émotions 

Vos parents se mettent en colère lorsque vous pleurez ou montrez des sentiments ? « En tant qu’enfant, ils vous auraient envoyé·e dans votre chambre lorsque vous étiez triste », explique la psychologue Amanda Darnley. « En tant qu’adulte, ils peuvent ignorer vos appels ou changer de sujet chaque fois que quelque chose d’émotionnel survient. » En bref, les émotions ne sont pas tolérées avec eux. « Tout revient à l’invalidation, explique le Dr Darnley, qui vous amène finalement à remettre en question vos propres réactions. À mesure que vous vieillissez, il vous sera difficile de reconnaître vos émotions et leurs causes, ce qui vous amènera à vous sentir confus·e quant à la façon dont vous « devriez » réagir aux choses. » 

6. Chaque conversation vous bouleverse 

Pour savoir facilement si vos parents sont toxiques, réfléchissez à ce que vous ressentez après leur avoir parlé. Si chaque conversation se termine par un sentiment de culpabilité, de colère ou d’invisibilité, c’est votre signe.  

7. Ils minimisent vos réussites 

Vous venez d’être diplômé·e ? Vous avez obtenu une promotion ? Si vos parents ne prennent pas la peine de vous féliciter, cela peut être un signe de toxicité. Par exemple, ils peuvent vous comparer à vos frères et sœurs : « c’est bien, mais ta sœur a été promue plus tôt que toi. » Cela peut vous amener à développer des attentes trop sévères envers vous-même.  

8. Ils veulent être votre meilleur·e ami·e 

Vouloir être trop proche de son enfant est un signe d’immaturité. Même si ce lien fort avec un parent est toujours agréable, il peut aussi être trop puissant et invasif. « Bustle » explique que les « parents cool » ont tendance à se retourner contre leurs enfants comme un·e ami·e toxique pourrait se retourner contre vous : en créant de la concurrence et en faisant tout ce qu’ils peuvent pour éroder votre confiance. 

9. Ils se victimisent 

« Une personne immature pense souvent qu’elle ne fait rien de mal et qu’elle n’est pas capable d’entendre des critiques constructives », explique « Bustle », qui associe ce comportement à une technique de manipulation – pas forcément consciente. Au lieu de répondre à leurs sollicitations, la solution serait de leur donner de l’espace. 

10. Ils sont extrêmement critiques 

Vous avez l’impression que vos parents vous jugent en permanence ? Votre maquillage, votre famille, vos choix de vie font constamment l’objet de leurs critiques ? A les entendre, vous n’accomplissez jamais rien de la bonne manière ? Il peut s’agir de la projection de leurs propres insécurités sur vous.  

 

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page