Santé

Piquée plus de 200 fois par des moustiques, cette femme se retrouve en arrêt de travail

L’arrivée de l’été marque le grand retour des moustiques. Ces petites bêtes, qui font partie de notre quotidien en vacances, peuvent être plus agressives qu’il n’y paraît. Une jeune femme du nom de Manon en a fait l’expérience. Elle revient sur cet incident dans un article de Midi Libre, publié ce samedi 9 juillet 2022. (source 1)

Originaire de l’Hérault, Manon mène des études sur la sélection des variétés de melons et se trouve dans le Gard dans le cadre d’un stage. L’étudiante de 20 ans travaillait dans un champs lundi dernier lorsqu’elle est devenue la cible de plusieurs nuées de moustiques.

« Je n’avais jamais vu ça. Ils rentraient partout, dans ma bouche, sous mes lunettes de soleil… C’était d’autant plus surprenant que certains de mes collègues ne semblaient pas se faire piquer », a expliqué Manon. 

Pourtant, la jeune femme avait pris ses précautions en s’aspergeant d’anti-moustique et en portant des vêtements longs. Cela ne suffira pas.

Une réaction « jamais vue »

 « De retour chez moi, j’ai découvert que mes jambes étaient boursoufflées et couvertes de boutons », s’est désolée Manon. « J’en ai compté plus de 200 ! Le problème, c’est que la douleur ne diminuait pas. J’avais une sensation de brûlure. Impossible de dormir ou simplement de toucher mes jambes. »

Si elle n’est pas allergique aux moustiques, un médecin lui diagnostique « une violente réaction consécutive à un trop grand nombre de piqûres ».  Il faudra plusieurs jours, ainsi qu’un traitement à base d’anti-inflammatoire, de cortisone et d’antihistaminique, pour que la douleur disparaisse enfin. Mais Manon n’est pas tirée d’affaire.  

« Le docteur m’a délivré un arrêt de travail et m’a clairement déconseillé de m’exposer à nouveau aux moustiques. Il n’avait jamais vu une telle réaction », a rapporté l’étudiante.

Ainsi, la jeune femme devra désormais trouver une nouvelle affectation pour son stage, si possible loin des moustiques. 

Un déferlement de moustiques dans le Sud

Ce jeudi 7 juillet, l’Entente interdépartementale des moustiques (EID) a publié un communiqué annonçant un « épisode exceptionnel » dans plusieurs parties du sud de la France en raison des conditions météorologiques. (source 2)

« Malgré nos efforts, des émergences de moustiques sont advenues et des nuisances se produisent, favorisées par les chaleurs actuelles, qui (…) sont perçues de façon très gênante en ce début de saison estivale », détaille cet organisme responsable de la démoustication. 

« Les nuisances dues à (l’espèce du moustique tigre), en se conjuguant avec celles des moustiques nuisants issus des zones humides, sont susceptibles d’augmenter la gêne ressentie par les populations. Dans ce cas, il importe de prévenir ces situations en veillant, chacun chez soi, à vider les eaux stagnantes ou en rendant étanches les récipients recueillant de l’eau par une toile moustiquaire fine et/ou un couvercle », recommande l’EID.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page