Santé

Près d’une personne sur huit vit avec un trouble mental, selon l’OMS

Dans son « Rapport mondial sur la santé mentale » publié ce jeudi 16 juin,l’Organisation mondiale de la santé révèle que la santé mentale ne cesse de se détériorer, alors que l’accès aux soins, lui, reste limité.(Source 1)

Le COVID-19 a eu un impact non-négligeable sur la santé mentale de la population mondiale. Pendant la première année de pandémie, l’agence estime que les taux de dépression et d’anxiété ont augmenté de 25 %

Le rapport indique qu’environ une personne sur huit dans le monde souffre d’un trouble mental. La situation est encore plus inquiétante dans les zones de conflit, où ce serait plutôt une personne sur cinq. 

Un accès aux soins inégal

Pour autant, l’investissement dans la santé mentale n’a pas augmenté. Celui-ci ne représente seulement que 2% des budgets nationaux alloués aux soins de santé et moins d’1% de l’aide internationale. 

L’OMS constate également de vastes écarts entre pays pour ce qui est de l’accès aux soins. Dans les nations à revenu élevé, 70% des personnes souffrant de psychoses bénéficient d’un traitement. Ce taux tombe à 12% dans les pays à faible revenu. 

Ainsi, le rapport appelle à un changement d’attitude à l’égard de la santé mentale. Il rappelle qu’en 2019 les suicides représentaient déjà plus d’un décès sur 100, et que 58 % d’entre eux survenaient avant l’âge de 50 ans.

« S’engager en faveur de la santé mentale, c’est investir dans une vie et un avenir meilleurs pour tous », plaidoie l’OMS.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page