Santé

Sexualité : 74,5% des jeunes ont déjà envoyé des nudes, un chiffre qui ne cesse d’augmenter


Aujourd’hui envoyer des nudes est une pratique qui compte déjà de nombreux adeptes. D’ailleurs, les jeunes âgés de 13 à 25 ans seraient de plus en plus favorables au fait d’envoyer des photos d’eux à une autre personne. Une étude s’est récemment penchée sur le sujet. On fait le point.

Avec l’utilisation des smartphones, la tendance des nudes ne fait que s’accroître. Ainsi de plus en plus de jeunes âgés de 13 à 25 ans seraient désormais adeptes à envoyer des photos dénudées d’eux. Une étude franco-belge s’est d’ailleurs intéressée au sujet.

À lire aussi >> « Send nudes » : « Il faut faire comprendre aux ados que leur corps leur appartient, et que leur image aussi »

74,5 % des 13-25 ans ont déjà envoyé des nudes, une étude informe sur le sujet

Envoyer des nudes à une tierce personne est une pratique qui ne date pas d’hier, mais qui a pris de l’ampleur au fil du temps. Aujourd’hui, cette tendance a le vent en poupe et de nombreux jeunes se laissent petit à petit tenter d’envoyer des nudes. Cette montée en puissance de cette pratique sexuelle est notamment due à l’avènement des smartphones qui n’a fait qu’accroître cela. Ludovic Blécot, sexologue clinicien lillois, a décidé de s’entourer de plusieurs chercheurs français et belges pour étudier le lien étroit entre nudes et jeune génération. Pour cela, plus de 10 000 participants français et belges francophones, âgés de 13 à 25 ans, ont été interrogés sur leur pratique du sexting et sur l’envoi de nudes. Parmi les volontaires, 70,7 % étaient des femmes et 80,13 % étaient Français. Résultat ? Après leur avoir posé la question suivante « avez-vous déjà envoyé un ou des nudes », les trois quarts des répondants, soit 74,5 %, ont affirmé que oui. Un résultat important qui n’a pas vraiment étonné Ludovic Blécot : « Ce chiffre élevé ne nous a pas forcément étonnés, notamment parce que les moyens technologiques disponibles ont donné une certaine ampleur à cette pratique ».

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à envoyer des nudes

L’étude a permis de mettre en lumière le fait que l’envoi des nudes a fortement augmenté avec le temps. Ainsi, les jeunes âgés de 17 ans sont beaucoup plus nombreux aujourd’hui à être adeptes de cette pratique qu’ils ne l’étaient au même âge il y a plusieurs années en arrière. Le sexologue affirme ainsi : « cela veut clairement dire que l’on envoie des nudes de plus en plus jeune. Sauf que, paradoxalement, l’âge du premier rapport sexuel ne change pas, établi à 17 ans depuis une décennie ».

Les nudes ne se limitent pas qu’aux couples

Autre fait que les travaux ont pu relater : le fait que les nudes ne se limitent pas qu’aux couples comme c’était majoritairement le cas il y a quelques années : « Envoyer un nude à une personne avec laquelle on n’est pas en couple se fait désormais dans une plus grande proportion, constate le sexologue. C’est une évolution des pratiques ».

Envoyer des nudes : un effet plutôt positif

Le site « 20 minutes » affirme que chez la jeune génération cette pratique sexuelle est bénéfique. Cela expliquerait d’ailleurs l’engouement face à l’envoi de nudes. Néanmoins même si l’envoi de photos dénudées comporte des avantages les risques sont aussi bel et bien présents : « De manière générale, chez les 13-25 ans, l’envoi de nudes est perçu plutôt positivement. Étrangement, cette perception ne change pas chez ceux qui ont vécu l’expérience de voir une photo intime partagée sans leur consentement. Cela explique en partie que l’immense majorité des victimes ne dépose pas de plainte ». Après avoir été victime de chantage, « beaucoup de témoignages font état d’une aversion de culpabilité » et regrettent d’avoir envoyé des photos, explique Ludovic Blécot. C’est pourquoi le spécialiste finit par conclure que « l’important est d’en parler sans culpabiliser, contrôler sans fliquer, insiste le sexologue. Expliquer les risques, c’est aussi l’enjeu de la prévention ».

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page