Santé

« Single shaming » : pourquoi juge-t-on encore les célibataires ?

En 2021, 36 % des femmes et 42 % d’hommes étaient célibataire selon une étude de l’Ined et de l’Insee. Ce pourcentage de Français qui ne partagent pas leur vie avec quelqu’un a tendance à augmenter. Qu’il soit vécu par choix ou par dépit, le célibat suscite de l’incompréhension et du jugement – oui, encore en 2022. Pourquoi ne conçoit-on pas que certaines personnes n’aient pas trouvé l’amour (et parfois, qu’elles s’en fichent royalement) ?

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page