HibapressSport

APRÈS QATAR 2022, CETTE DÉMARCHE PEUT INTÉRESSER HAMMOUCHI: LA CAF S’ENGAGE A AUTONOMISER LES FEMMES OFFICIERS DE SÉCURITÉ ET SÛRETÉ

HIBAPRESS-RABAT

Au cours des trois dernières années, le Département de la Sûreté et de la Sécurité de la CAF a fortement contribué à améliorer les normes de mesures de sûreté et de sécurité dans le football africain.

Dans le cadre de cette campagne, plus d’une centaine de femmes de tout le continent africain ont été invitées cette semaine à assister à une séance de débriefing sur la sûreté et la sécurité de la CAF.

Cet atelier a été conçu uniquement pour les femmes qui opèrent ou qui s’intéressent au domaine de la sûreté et de la sécurité dans le football au sein des Associations membres.

La séance de débriefing participe à la volonté de la CAF de défendre l’avancement des femmes dans le domaine de la sûreté et de la sécurité du sport et c’est la première d’une longue série en préparation.

La démarche vise non seulement à impliquer davantage de femmes dans le domaine de la sûreté et de la sécurité, mais également à développer des capacités sur le continent dans l’organisation d’événements sportifs.

S’adressant aux participantes du séminaire, la Directrice des Opérations de la CAF, Abi Ijasanmi, a déclaré : « Nous voulons voir le football africain atteindre de nouveaux sommets et pour cela, nous devons nous améliorer tout le temps. Les femmes ont un grand rôle à jouer dans ce voyage. Je suis optimiste que ces sessions permettront à ce groupe de femmes en cours de formation de jouer un rôle significatif et important dans le renforcement des capacités en Afrique. Nous avons noté les grands progrès effectués dans les domaines de la sûreté et de la sécurité.”

Dr Christian Emeruwa, Chef de la Sûreté et de la Sécurité de la CAF, a ajouté : « L’implication des femmes dans les opérations de sûreté et de sécurité fait partie de notre plan stratégique visant à développer toutes les capacités en Afrique. La CAF estime que pour atteindre l’objectif souhaité, nous devons encourager et soutenir la participation des femmes aux rôles de sûreté et de sécurité et c’est pourquoi nous avons d’abord dû organiser ce débriefing pour les introduire dans le rôle et après cela, nous procéderons à l’organisation de formations et des programmes de développement des capacités. Nous devons équilibrer l’équation et c’est notre grand plan en matière de sûreté et de sécurité pour donner aux femmes des chances égales de soutenir la prestation de services de sûreté et de sécurité à travers l’Afrique. Je suis très fier et ravi de cette initiative ».

La séance de débriefing a souligné la nécessité de promouvoir la culture de sûreté et de sécurité dans toutes les compétitions et tournois de la CAF ainsi que d’améliorer les opérations de sûreté et de sécurité lors des événements de la CAF tout en soutenant les associations membres dans le développement des capacités pour la prestation de services de sûreté et de sécurité à travers l’Afrique.

Pour les femmes qui ont participé au débriefing, la CAF organisera un atelier et sélectionnera plus tard celles qui répondent aux critères pour être officiers de sûreté et de sécurité de la CAF. Un nouvel atelier dédié aux officiers de sécurité et sûreté de la CAF (CSSO) sera organisé plus tard dans l’année, après quoi les candidates retenues seront associées aux CSSO expérimentés pour des missions jusqu’à ce qu’elles soient reconnues suffisamment aguerries pour gérer les matchs de manière indépendante.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page