ActualiteMAP ExpressPolitiqueSport

Feuille de route de la réforme du système éducatif 2022-2026, un chantier stratégique pour une renaissance de l’éducation (Forum de la MAP)

lundi, 6 juin, 2022 à 19:07

 

Rabat- Le projet de Feuille de route de la réforme du système éducatif national pour la période 2022-2026 constitue un chantier stratégique qui vise à réaliser une renaissance éducative à même d’offrir à l’enfant les conditions adéquates pour achever sa scolarité obligatoire et développer ses compétences et capacités, tout en lui apportant le soutien social de l’État et des partenaires, dans le cadre d’une approche globale.

Cette feuille de route, qui s’inscrit dans le cadre de la continuité du processus de réforme du système éducatif au Maroc, s’articule autour de deux références stratégiques de long terme, incarnées par la loi-cadre 17-51 et le nouveau modèle de développement du Royaume, ainsi que d’une référence stratégique à moyen terme portée par le programme gouvernemental.

Selon le ministre de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports, M. Chakib Benmoussa, qui était lundi l’invité du Forum de la MAP pour discuter du thème “Quelle feuille de route pour une école publique de qualité ?”, ces différentes références stratégiques ambitionnent d’atteindre trois objectifs, à savoir rendre obligatoire la scolarité, assurer l’apprentissage et favoriser l’ouverture.

Il a ainsi souligné que ces objectifs passent par la réduction d’un tiers du taux de déperdition scolaire (plus de 300.000 enfants et jeunes quittent l’école chaque année), l’amélioration de la qualité des acquis et des apprentissages à l’école en augmentant le taux d’acquisition des compétences de base par les apprenants à deux tiers, au lieu d’un tiers actuellement, et en veillant à ce que la moitié bénéficie d’activités parallèles au lieu d’un quart actuellement.

Le ministre a soutenu que la mise en place de ce changement reposera sur cinq principes d’action, dans un cadre de confiance et de responsabilité, afin de réaliser la pérennité et l’efficacité, renforcer les capacités des acteurs de l’école publique et stimuler leur indépendance, selon une approche systématique et participative basée sur les résultats et l’impact sur l’apprenant.

Dans ce contexte, M. Benmoussa a signalé que cette Feuille de route repose sur trois axes majeurs : L’enseignant, l’étudiant et les établissements d’enseignement, qui sont répartis sur dix leviers stratégiques basés sur la qualité.

Concernant l’axe «Elève», l’effet recherché est de permettre à cette catégorie d’acquérir les apprentissages de base, en généralisant un enseignement primaire de qualité et en permettant aux élèves de poursuivre et de compléter leur scolarité obligatoire, a-t-il expliqué.

Le ministre a relevé ainsi que cela passe par la généralisation d’un enseignement primaire de qualité, la maîtrise des apprentissages de base à l’école primaire, la mise en place de parcours variés depuis le collège pour permettre à chaque élève de réaliser ses aspirations, en plus d’offrir de bonnes conditions de scolarisation et de réussite à travers le mécanisme de soutien social dans les écoles.

Pour ce qui est de «l’enseignant», M. Benmoussa a souligné que l’effet recherché est de rendre les instituteurs capables et pleinement engagés à contribuer à la réussite scolaire de l’élève, avec l’identification de trois leviers avec des mesures spécifiques.

Ces leviers concernent la mise en place d’une formation continue de qualité visant la promotion professionnelle des enseignants avec l’appui du corps d’inspection, la valorisation des efforts des cadres pédagogiques et du corps éducatif pour rendre plus attractif le métier d’enseignant, ainsi que le renouvellement des approches pédagogiques et des outils numériques pour faciliter le travail des enseignants et renforcer leur impact sur les apprenants, a-t-il expliqué.

Concernant le volet portant sur l’«Ecole», le ministre a souligné qu’il vise à offrir des établissements modernes, animés par un personnel éducatif dynamique et réactif à même de contribuer à créer un environnement d’apprentissage stimulant, en créant une équipe éducative qui travaille en symbiose avec le directeur et en constante communication avec les familles, et en faisant de l’école un espace plein de vie en dehors du temps scolaire.

La réussite de ces objectifs stratégiques dépend de trois conditions, notamment la mobilisation de tous les acteurs pour mener à bien le changement, leur engagement dans la construction participative de la réforme et la bonne gouvernance, à travers le renforcement des capacités des acteurs et la mobilisation des ressources financières nécessaires pour soutenir la réforme, a soutenu le ministre.

Le Forum de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP) constitue une plate-forme de débat de différents sujets portant sur les derniers développements au niveau national, ainsi que de diverses questions d’actualité aux niveaux politique, économique, social et culturel.

Ont pris part à ce Forum des représentants d’institutions gouvernementales et médiatiques, ainsi que des personnalités de différents horizons.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page