l’équipe nationale féminine bat son homologue israélienne

L’équipe nationale féminine de basketball s’est imposée face à son homologue israélienne sur le score de 62 à 58, mercredi en match amical disputé à la salle Fathallah El Bouâzzaoui de Salé.

Cette rencontre intervient dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de coopération, signé mardi à Rabat, entre la Fédération royale marocaine de basketball (FRMBB) et l’Association israélienne de la discipline (IBBA), visant le renforcement de la coopération sportive entre les deux parties à travers l’échange d’expériences en matière d’entraînement et de formation.

Le public présent a pu apprécier un match de haut niveau qui s’est déroulé dans un esprit sportif et de fair-play. L’équipe marocaine, renforcée par des joueuses évoluant à l’étranger, n’a réussi à plier les débats en sa faveur qu’aux derniers moments de la rencontre.

Au cours du premier quart-temps, l’équipe marocaine s’est imposée 19 à 18, grâce à la brillante prestation de Najat Ouardad, tandis que du côté israélien, la joueuse Tal Lev a étendu son contrôle sous le panier.

Dans le deuxième quart-temps, l’équipe marocaine est passée à la vitesse supérieure, grâce notamment à Imane Al Karti, ce qui a permis aux basketteuses marocaines de creuser l’écart et de l’emporter 36 à 27.

Au cours du troisième quart-temps, l’équipe israélienne a rectifié le tir et réduit le score à un point d’écart (51-50).

Lors du dernier quart-temps, la rivalité entre les deux sélections a atteint son apogée. Les Marocaines ont redoublé d’efforts pour conserver leur avance, à travers des passes et des attaques rapides ce qui a contraint les joueuses israéliennes à commettre plusieurs fautes. Le match s’est ainsi soldé par une victoire de la sélection marocaine 62 à 58.

Ont assisté à ce match le président de la FRMBB, M. Mustapha Aourach, le président de l’IBBA, M. Amiram Halevy, le président de la Fédération internationale de Basketball (FIBA), M. Hamane Niang et le chef du bureau de liaison israélienne au Maroc, M. David Govrin.


Continuer la lecture

Quitter la version mobile