HibapressSport

LITIGE/ QUIPROQUO: LE CLUB UNION SPORT BEN AHMED ( CUSBA) CLAME SON DROIT LÉGITIME AUPRÈS DE LA FRMF AVANT DE PARTIR POUR LE « TAS ». LES FAITS EN DÉTAILS

BABA-HIBAPRESS-RABAT

La FRMF met des siennes encore une fois de plus en n’arrivant point à contenir cet épineux problème qu’elle n’a pas su saisir en son temps faute, parait-il, de défection de son système informatique car comment se fait-il qu’un joueur titulaire chez le Club Union Sport de Ben Ahmed (CUSBA), Abderrahman Yakkam, depuis janvier 2021 sous la licence 2165, soit-disant parti pour Tamellalt sans que les Mzab, son club d’origine, ne soient avisés, ce qui pourrait déduire à ce que le joueur disposerait de double licence ce qui est requérant contre l’Article 5 des dispositions en cours et qui dénote que le process de la FRMF n’a pas totalement marché

Les faits, c’est que le CUSBA venait d’être consacré champion de sa Ligue en remportant la finale du barrage pour la montée à l’Amateur2 en disposant du Club Sportif de Sidi Ismail 3-1, sauf qu’après…Sidi Ismail ont formulé des réserves sur le joueur Yakkam pour double puis pour disposition d’une troisième licence ce qui serait aberrant

Aujourd’hui, tout plein de foi en la FRMF et son président Faouzi Lakjaà auquel le dynamique et ambitieux président du CUSBA, M. Zwiri, a jugé utile d’envoyer une symbolique lettre pour faire valoir les droits légitimes de son club, tout en espérant avoir gain de cause pour une cause qui lui parait sa cause légitime

Aujourd’hui, toutes les composantes Mzab de Ben Ahmed notamment aussi le très réaliste vice-président du CUSBA, M. Chennani Fekkak, ou le jeune et sympathique M. Said Lek’hal président du conseil Municipal de Ben Ahmed qui ne lésine point sur les moyens, attendent que la FRMF leur donne raison puisqu’ils so,t dans la raison d’après les preuves irréfutables présentées par le président Khalil Zwiri lors d’une conférence de presse tenue hier à Casablanca devant un nombreux parterre venue de Ben Ahmed et de toute la Région de Ben Ahmed et même de chez le club en litige avec le CUSBA qui fut accueillis les bras ouverts dans un esprit de de pleine démocratie, en plus de journalistes de renom

Le CUSBA se contente actuellement du CAS de la FRMF, sauf qu’au cas ou cette dernière ne puisse lui résoudre son problème, il va être obligé de partir au TAS et notre football n’a pas besoin davantage de contraintes avec le TAS et il est préférable qu’on puisse laver notre linge entre nous pour notre bien à tous

 


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page