Khalil Hachimi Idrissi, le directeur général de la MAP, n’est plus

Khalil Hachimi Idrissi est décédé ce samedi 8 avril, à l’âge de 67 ans, des suites d’une longue maladie. Nommé par le roi Mohammed VI, l’homme de presse avait pris les rênes de l’Agence marocaine de presse (MAP) en juin 2011. Cette année-là, Khalil Hachimi Idrissi succédait ainsi à Ali Bouzerda après une année de vacance à la direction générale de la MAP.

Vingt ans avant la consécration de sa carrière au sommet de la presse officielle, ce journaliste a roulé sa bosse dans le métier. D’abord en tant que chroniqueur pour Maroc Hebdo où il signe à partir de 1994, les « Billets Bleus » qui feront sa notoriété; puis en tant que rédacteur en chef du même journal jusqu’en 2000. Par la suite, il fonde et dirige le quotidien généraliste « Aujourd’hui Le Maroc« , un titre florissant à l’époque et qui lui vaudra plus tard son élection en 2008 et sa réélection en 2011 à la présidence de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux(FMEJ).

«Je suis moi-même journaliste et je suis heureux d’être parmi vous. Il s’agit d’un honneur et d’une responsabilité que je reçois comme un véritable défi que nous allons relever ensemble», avait déclaré Khalil Hachimi Idrissi à sa nomination en 2011.  «Nous devons nous organiser tous pour pouvoir jouer un rôle déterminant dans la sérénité et nous projeter dans l’avenir», s’était-il fixé comme cap. Sous sa direction, la MAP semble s’être modernisée pour devenir une agence publique respectée.

 

Continuer la lecture

Quitter la version mobile