Coopération militaire Maroc-France: les FAR se forment à la mise en œuvre du système d’artillerie CAESar

Par Youssef Bellarbi le 17/11/2022 à 09h35

Lors d’une séance d’instruction sur l’emploi du système CAESar à l’Ecole royale de l’artillerie.

© Copyright : FAR-Maroc

Dans le cadre de la coopération militaire entre le Maroc et la France, les Forces armées royales accueillent un nouveau projet pédagogique d’instruction et de conseil sur la mise en œuvre et l’emploi sur système français d’artillerie CAESar, acquis par le Royaume.

L’heure est à l’instruction et à la formation au système français d’artillerie CAESar à l’Ecole royale de l’artillerie.

 

C’est ce que nous apprend le forum spécialisé FAR-Maroc, précisant que dans le cadre de la coopération militaire entre le Maroc et la France, les Forces armées royales accueillent un nouveau projet pédagogique sur la mise en œuvre et l’emploi de ce  système acquis et récemment réceptionné par le Royaume.

 

De fabrication française, les camions équipés du système d’artillerie CAESar ont été vus en septembre au Maroc, probablement à l’occasion d’un exercice dédié.

 

Le Maroc avait passé commande de 36 appareils de ce genre en 2020. Un contrat d’une valeur de 170 millions d’euros, auxquels s’ajoutent 30 millions d’euros de munitions.

 

Il s’agit d’un canon automoteur de 155 mm, long de 52 calibres (plus de 8 mètres) conçu et fabriqué par Nexter Systems à Bourges, et intégré par Nexter sur son site de Roanne.

 

Il offre à la fois une très grande facilité de projection et une haute protection du personnel. La première particularité de ce système est qu’il est plus mobile qu’un automoteur d’artillerie classique. Son autre avantage est son coût de maintenance, qui serait trois fois moindre que celui d’un automoteur blindé à chenilles par la facilité d’entretien du châssis.

 

En juin 2022, environ 418 pièces (109 pour l’armée française, 309 à l’export) ont été commandées par les armées française, saoudienne, belge, danoise, indonésienne, tchèque, thaïlandaise, ukrainienne. Quelque 268 de ces unités (58 pour la France et 204 à l’export) sont livrées et en service dans ces armées.

 

La portée du système CAESar est de 4,5 km à 42 km. Elle peut être portée à plus de 50 km s’il s’agit de tirer des obus roquettes et jusqu’à 80 km avec des charges propulsives déclenchées en différé. Sa capacité est de 6 coups par minute.

Par Youssef Bellarbi

Continuer la lecture

Quitter la version mobile