EconomieMaroc Diplomatique

la Ligue arabe accuse les autorités suédoises de l’autodafé du Saint Coran à Stockholm

[ad_1]

Le secrétariat général de la Ligue arabe a vivement condamné les autorités suédoises pour avoir autorisé une manifestation au cours de laquelle des extrémistes ont brûlé le Saint Coran lors du premier jour de l’Aïd Al-Adha à Stockholm.

Dans un communiqué sans équivoque, la Ligue arabe a exprimé sa plus ferme condamnation envers cette autorisation accordée par les autorités suédoises, soulignant que les gouvernements ne devraient en aucun cas encourager l’extrémisme ou tolérer ceux qui propagent des idées haineuses et islamophobes, mais plutôt s’opposer fermement à de telles tendances. Selon la Ligue, le blasphème ne peut en aucun cas être considéré comme relevant de la liberté d’expression.

La ligue a également dénoncé le laxisme des autorités suédoises face à cet acte odieux, qui ne fait qu’attiser la haine entre les peuples et les adeptes de différentes religions. Elle tient ainsi le gouvernement suédois pour responsable des conséquences de cet horrible incident.

Cet incident a suscité une indignation généralisée au sein de la communauté internationale, mettant en lumière la nécessité pour les gouvernements de prendre des mesures strictes pour prévenir de tels actes et protéger les droits et les croyances religieuses des individus.

La Suède, connue pour son attachement aux valeurs démocratiques et aux droits de l’Homme, se trouve désormais confrontée à un défi majeur pour rétablir la confiance et apaiser les tensions découlant de cet événement regrettable.

Continuer la lecture

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page