L’écrivaine Leïla Slimani en tournée au Maroc

L’auteure franco-marocaine présente «Regardez-nous danser», le deuxième tome du «Pays des autres». Leïla Slimani nous plonge dans l’atmosphère du Royaume des années 1960.

L’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani est en tournée au Maroc pour présenter son nouveau roman «Regardez-nous danser». Invitée par l’Institut français du Maroc, l’auteure du roman «Le pays des autres» a déjà rencontré le public à Casablanca, Rabat et Tanger. Les rencontres littéraires et séances de dédicaces se poursuivent jusqu’au 5 mars à Meknès et à Marrakech. Leïla Slimani échangera autour du deuxième tome de sa trilogie «Le pays des autres», sorti en librairie le 3 février.

«Regardez-nous danser» prend place dans le Maroc des années 1960, une période que l’auteure décrit comme «très intéressante parce qu’extrêmement ambiguë». En chargeant d’émotion l’évocation de son pays, elle dépeint, en toile de fond, un Maroc à deux vitesses, tenaillé entre le poids de sa culture, un nationalisme indépendantiste naissant et une volonté d’émancipation sociale, notamment dans l’éducation des femmes.

Dans «Regardez-nous danser», l’écrivaine née à Rabat en 1981 continue de nous livrer une lecture intime et vibrante d’émotion sur la complexité de son histoire familiale ancrée dans une société patriarcale fragilisée et un Maroc indépendant qui peine à fonder son identité nouvelle. Avec ces deux romans chorals et très personnels, Leïla Slimani introduit une sensibilité inédite au style limpide et efficace qui la caractérise.

************

Parcours de Leïla Slimani

Leïla Slimani est une journaliste et écrivaine franco-marocaine. Diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris, elle est engagée au magazine «Jeune Afrique» en 2008 et y traite des sujets touchant à l’Afrique du Nord. En 2014, elle publie son premier roman chez Gallimard, «Dans le jardin de l’ogre». Le sujet (l’addiction sexuelle féminine) et l’écriture sont remarqués par la critique et l’ouvrage est proposé pour le Prix de Flore 2014.Son deuxième roman, «Chanson douce», obtient le prix Goncourt 2016, ainsi que le Grand Prix des lectrices «Elle» 2017. Il est adapté au cinéma en 2019, avec Karin Viard et Leïla Bekhti. En 2016, elle publie «Le diable est dans les détails», recueil de textes écrits pour l’hebdomadaire «Le 1». En parallèle et avec, entre autres, Salomé Lelouch, Marie Nimie, Ariane Ascaride et Nancy Huston, réunies sous le nom «Paris des Femmes», elle cosigne l’ouvrage collectif théâtral «Scandale» publié dans la Collection des quatre-vents de L’avant-scène théâtre. Leïla Slimani se consacre aujourd’hui principalement à l’écriture. 2017 est pour elle une année prolifique, où elle publie trois ouvrages : «Sexe et mensonges : La vie sexuelle au Maroc», le roman graphique «Paroles d’honneur», ainsi que «Simone Veil, mon héroïne». La même année, elle est nommée représentante personnelle du Président Emmanuel Macron pour la francophonie. Leila publie «Le pays des autres», roman inspiré de l’histoire de sa grand-mère, en 2020, puis sa suite très attendue «Regardez-nous danser» en 2022.


Continuer la lecture

Quitter la version mobile