Maroc DiplomatiquePolitique

le Commonwealth de la Dominique réitère son soutien au plan d’autonomie

Le Commonwealth de la Dominique a réitéré, à New York, son soutien au plan d’autonomie au Sahara marocain, le considérant comme « la base la plus sérieuse et crédible » pour résoudre ce différend régional.

« La Dominique réitère son soutien au plan d’autonomie présenté par le Royaume du Maroc et le considère comme la base de la solution sérieuse et crédible pour clore le conflit sur le Sahara et apporter une paix durable dans la région », a souligné le représentant de la Dominique devant les membres de la 4è Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Il a également exprimé le « plein soutien » de son pays au processus politique mené sous l’égide de l’ONU en vue de parvenir à une solution réaliste, pragmatique, durable et mutuellement acceptable à ce différend régional autour du Sahara marocain, basée exclusivement sur les résolutions du Conseil de sécurité depuis 2007, notamment la 2602 adoptée en octobre 2021.

Le diplomate a mis en avant le rôle du Secrétaire général de l’ONU pour faire avancer les efforts vers un règlement de cette question conformément aux recommandations du Conseil de sécurité, ainsi que les efforts de son Envoyé personnel pour le Sahara, Staffan de Mistura visant à faciliter la relance du processus politique sous l’égide du SG de l’ONU.

Il a, dans ce cadre, indiqué que son pays appelle à la reprise du processus des tables rondes et invite toutes les parties à rester engagées tout au long de ce processus dans le but de parvenir à une solution réaliste, pragmatique, durable et de compromis au différend régional sur le Sahara marocain, tel que mandaté par le Conseil de sécurité.

Le diplomate a en outre salué l’engagement du Maroc à respecter le cessez-le-feu « ce qui va sans nul doute contribuer de manière significative à la paix dans la région ».

Le représentant de la Dominique a saisi cette occasion pour saluer le gouvernement du Maroc pour ses efforts visant à promouvoir le développement au Sahara, en permettant d’y améliorer la qualité de vie et d’offrir de larges opportunités aux populations locales.

« Le développement du Sahara s’est manifesté par l’amélioration des infrastructures et des soins de santé, de l’éducation et du logement, ainsi que par la poursuite d’une politique étrangère proactive qui a permis l’ouverture de plusieurs consulats généraux dans le villes de Dakhla et Laâyoune, notamment celui de ​​l’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO) », a conclu le diplomate.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page