Le président de Melilla veut le soutien du roi Felipe VI contre l’ «hostilité du Maroc»

Le roi d’Espagne Felipe VI accordera une audience au président de Melilla, dans l’après-midi du lundi 25 septembre. Le Maroc sera inscrit sur l’agenda de cet entretien, a annoncé Juan José Imbroda dans des déclarations à la presse.  

Le président a promis de transmettre au monarque «l’hostilité manifestée par le Maroc sur les questions frontalières, comme la fermeture des douanes commerciales depuis cinq ans (1er août 2018, ndlr), et pour ses prétentions annexionnistes en qualifiant Ceuta et Melilla de « villes occupées »».

Le chef de la section du Parti populaire de Melilla a également pointé du doigt la politique «pro-marocaine» de l’actuel gouvernement. «Comment le président du gouvernement peut-il déclarer publiquement que « le Maroc est le meilleur ami de l’Espagne en ce moment », alors que la situation à Ceuta et Melilla s’est aggravée depuis la reprise des relations hispano-marocaines en avril 2022 ?», suite au soutien de Pedro Sanchez du plan marocain d’autonomie au Sahara occidental.

Imbroda a promis de réitérer son invitation au roi Felipe VI, déjà adressée en 2014 et 2017, pour une visite à Melilla. Et de rappeler que Juan Carlos avait visité la ville en novembre 2007.


Continuer la lecture

Quitter la version mobile