Protection de l’enfance : réunion de concertation sur la politique publique intégrée 2015-2025


Une réunion de concertation autour de la politique publique intégrée de protection de l’enfance au Maroc 2015-2025 a eu lieu, lundi à Rabat, entre le ministère de la Solidarité, de l’Insertion Sociale et de la Famille et les associations œuvrant dans le domaine.

Organisée en collaboration avec l’UNICEF au Maroc, cette rencontre vise à associer la société civile au processus d’évaluation du bilan du programme national 2015-2020 et d’élaboration d’un nouveau programme pour la période 2022-2025 dans le cadre de la mise en œuvre de la politique publique intégrée de protection de l’enfance.

L’objectif est d’être à l’écoute de la société civile afin de recueillir ses propositions avant la prochaine réunion de la commission ministérielle qui sera présidée par le chef du gouvernement, a fait savoir la ministre de la Solidarité, de l’Insertion Sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, dans une déclaration à la presse.

Elle a, dans ce sens, mis l’accent sur l’importance de cette approche participative, conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi qui porte un intérêt particulier à la promotion de la situation de l’enfance.

La ministre a, d’autre part, noté que le programme gouvernemental visant l’opérationnalisation des recommandations du Nouveau modèle de développement met l’accent sur l’élément humain selon une nouvelle approche alliant protection et développement social et psycho-cognitif de l’enfant, dès sa naissance et jusqu’à l’âge de 18 ans.

De son côté, la représentante de l’UNICEF au Maroc, Spéciose Hakizimana-Ndabihore, a salué cette démarche participative amorcée par le ministère, ajoutant que le fonds onusien accorde une grande importance aux questions de l’inclusion et de l’inclusivité.

Elle a relevé l’apport indéniable des associations actives sur le terrain pour une mise en œuvre optimale de la politique publique intégrée de protection de l’enfance, notant que l’UNICEF accompagne ce processus en mettant à profit son expérience en la matière qui s’aligne aux standards internationaux.

Cette rencontre a été ponctuée par un exposé présenté par Judit Regos, présidente de la Fondation Parents’ House, sur l’expérience de cette institution hongroise qui vise, entre autres, à créer des liens de confiance avec les familles et à gérer les problèmes et les enjeux dans les relations parentales et familiales.

MAP 03/10/2022

Continuer la lecture

Quitter la version mobile