Art & CultureMaroc Diplomatique

Le patrimoine culturel immatériel revêt une grande importance dans les villes du futur

Le patrimoine culturel immatériel revêt une « grande importance » dans les villes du futur, a souligné, lundi à Rabat, le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid.

Les villes du futur devraient être « parlantes » afin que leurs populations puissent parler de l’histoire de ces villes, de leurs rues et de leurs places, et que chaque individu puisse parler de ses origines ou de son chez-soi, a indiqué M. Bensaid qui s’exprimait à l’ouverture de la cérémonie du lancement de la 5ème édition du Festival « Florilège culturel », placée sous le thème « La ville de demain, de la cité vertueuse à la ville intelligente« . La cité vertueuse d’Al-Farabi et la future ville intelligente forment une seule entité, a-t-il estimé, précisant que la vertu, l’équité et la responsabilité sont des valeurs qui ne peuvent être répandues constamment que dans un cadre pratique, intelligent, efficace et dynamique.

La ville éthique et la ville intelligente doivent se croiser et se compléter à l’avenir, mais à condition que celle-ci soit aussi une « ville parlante« , a-t-il poursuivi.

Lire aussi : M. Bensaid visite des structures culturelles et patrimoniales à Tétouan

Cette nouvelle dimension, qui va de pair avec les traditions, peut être assurée grâce aux nouvelles technologies, a relevé M. Bensaid, faisant savoir que son département avait lancé, récemment à Rabat, l’évènement « Nostalgie – Émotion d’hier » au site archéologique de Chellah, qui a confirmé que le citoyen veut des murs qui racontent une histoire, ce qui lui permettra de vivre cette histoire commune à son passage dans les rues, près des monuments et sous les arcades.

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cette édition du festival « Florilège culturel » est marquée par des conférences et des tables rondes, tenues en présence d’intellectuels, d’experts et de spécialistes afin d’explorer les synergies entre les valeurs morales traditionnelles et les avancées technologiques.

Organisée par l’Association Ribat Al-Fath pour le développement durable en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication -département de la Culture-, cette manifestation culturelle aborde des sujets cruciaux tels que la promotion du bien-être des citoyens, les comportements éthiques, les politiques de protection de l’environnement, les programmes de lutte contre la pauvreté et les initiatives innovantes de la participation citoyenne. L’objectif étant de souligner l’importance de ces valeurs dans la construction d’une cité idéale, même à l’ère de la ville intelligente.

Les organisateurs ambitionnent, à travers cet événement qui se poursuit jusqu’au 25 décembre, de contribuer aux débats sur la création d’une ville du futur qui combine les concepts de la cité idéale et de la ville intelligente.

Avec MAP

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page