comment s’en sortent les start-up ? (VIDEO)

On assiste actuellement à une véritable dynamique en ce qui concerne l’accompagnement des startups innovantes. Les Inspirations Éco, en partenariat avec Tamwilcom, a tenu un évènement le 21 mars à Casablanca, afin d’effectuer un décodage de la situation au Maroc. 

Les intervenants: Hicham Zanati Serghini, DG de Tamwilcom ; Youssef El Alaoui, membre du conseil d’administration de Réseau Entreprendre Maroc ; Ghita Hannane, responsable Maroc de la Société Financière Internationale ; Dounia Boumehdi, présidente de la Commission amorçage de l’AMIC et Ali Sami, dirigeant de la Startup Blink Pharma.

Les startups marocaines font face à des défis majeurs sur le plan de l’accès au marché même s’il faut reconnaitre que ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui, grâce aux efforts soutenus menés au cours des cinq dernières années. Cependant, elles se trouvent désormais confrontées à un nouveau défi, celui des délais de paiement.

Selon Dounia Boumehdi, directrice générale de MITC Capital et présidente de la Commission Amorçage de l’AMIC, «les délais de paiement représentent un obstacle majeur pour les startups marocaines. Elles ne disposent pas de la stabilité financière nécessaire pour supporter des délais de paiement qui peuvent parfois dépasser les 12 mois, mettant ainsi en danger leur survie. Certes, le délai moyen de règlement est de six mois, mais certaines startups ont connu des retards allant jusqu’à 13 mois». Plus de détails dans cette vidéo.

Continuer la lecture

Quitter la version mobile