EconomieMaroc Diplomatique

la zone franche s’agrandit pour booster l’industrie et l’export

Le gouvernement a donné son feu vert à l’extension de la zone franche d’exportation de Kénitra. Le projet de décret n°2.23.1070, présenté par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, modifie le décret n°2.09.442, qui avait créé cette zone dédiée aux activités industrielles et commerciales à l’export.

L’objectif de cette extension est de diversifier et d’enrichir l’offre immobilière industrielle dans la région Rabat-Salé-Kénitra, qui connaît un fort développement économique et social. La zone franche de Kénitra bénéficie du dynamisme de la zone d’accélération industrielle (ZAI) de Kénitra, qui accueille notamment des entreprises du secteur automobile, comme le constructeur français Renault, qui y a installé son usine la plus moderne d’Afrique.

La ZAI de Kénitra, qui avait été approuvée par le comité national des zones d’accélération industrielle en octobre 2023, va ainsi voir sa superficie passer de 345 à 442 hectares, soit une augmentation de près de 30%. Cette extension permettra de répondre à la demande croissante des investisseurs nationaux et étrangers, qui souhaitent bénéficier des avantages fiscaux, douaniers et administratifs offerts par la zone franche.

Le gouvernement espère ainsi renforcer l’attractivité et la compétitivité de la zone franche de Kénitra, qui contribue à la création d’emplois, à la promotion des exportations et à l’intégration du tissu industriel local. La zone franche de Kénitra fait partie du plan d’accélération industrielle 2021-2025, qui vise à faire du Maroc un hub industriel régional et un partenaire stratégique pour l’Europe et l’Afrique.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page