HibapressPolitique

MAROC-France : LES ERREURS DE MACRON QUI ONT PROVOQUÉ LA CRISE ENTRE LES DEUX PAYS

HIBAPRESS-RABAT

Le séisme d’Al Haouz, qui a frappé le Maroc le 8 septembre, a révélé des « répliques politiques » qui ont atteint la France, après que Rabat a annoncé sa réponse aux offres de soutien de seulement quatre pays, à savoir l’Espagne et le Royaume-Uni, ainsi que les deux pays frères, le QataA et les Émirats Arabes Unis, ce qui a incité les médias français qui ont appelé à une campagne soutenue par la classe politique « macroniste » contre le Royaume du Maroc, sous prétexte de refus de l’aide.

Le président français Emmanuel Macron, qui s’est écarté des normes et de la sagesse diplomatiques, a profité de la catastrophe naturelle qui a frappé la Région d’Al Haouz et les provinces voisines, pour envoyer des messages explosifs à travers un discours vidéo adressé au Peuple Marocain avec des buts et des objectifs peu fraternels et peu sincères, car Macron semblait vouloir pêcher en eaux troubles pour inciter l’opinion Marocaine à s’en prendre à l’ Autorité du pays.

La campagne générale contre les autorités a créé une crise interne, en faisant passer l’affaire pour une mauvaise gestion, même s’il a commencé son message en considérant le refus de l’aide soit une affaire souveraine.

La polémique était à peine apaisée jusqu’à ce que la ministre française des Affaires Etrangères Catherine Colonna annonce dans des déclarations télévisées la visite prévue de Macron au Maroc à l’invitation de SM le Roi Mohammed VI, avant que Rabat ne s’empresse de démentir la nouvelle via la MAP, citant une source officielle gouvernementale, considérée comme quelque chose de contraire aux normes diplomatiques en annonçant une visite unilatérale.

L’accélération des dérapages et erreurs diplomatiques du côté français – intentionnellement – conjuguée à la préoccupation du Royaume face aux conséquences et effets du tremblement de terre qui a frappé Al Haouz, a confirmé la volonté d’une classe politique en France de faire pression sur le Maroc pour que cette dernière puisse obtenir certains points politiques en prenant l’initiative sur la question du tremblement de terre, malheureusement le Maroc avait une position claire quant à la gestion de sa politique.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page