Le Royaume-Uni annonce un nouveau soutien

Le Bureau britannique des Affaires étrangères, du Commonwealth et du développement a annoncé, ce vendredi, un don du Royaume-Uni valorisant jusqu’à 1,45 million de livres sterling, en soutien au programme de gestion des effets du séisme qui a frappé le Maroc le 8 septembre dernier et fait près de 3 000 morts. Ce nouveau financement contribuera à couvrir une partie des «besoins immédiats et à soutenir le développement à plus long terme des communautés les plus touchées, conformément au plan de relance quinquennal du Maroc», a fait savoir le gouvernement.

En plus du soutien aux services de santé et aux abris, ce don «élargira la collaboration avec les agriculteurs et les coopératives pour commercialiser des produits agricoles locaux de haute qualité, tout en protégeant la biodiversité locale». «En voyant par moi-même comment le peuple marocain s’est remis sur pied après le tremblement de terre dévastateur du mois dernier, je suis plein d’admiration pour sa force et sa résilience. Le Royaume-Uni est toujours prêt à aider nos amis dans le besoin et les 1,45 millions de livres sterling supplémentaires annoncés aideront les Marocains à reconstruire leur vie», a déclaré le chancelier Jeremy Hunt.

A ce titre, le ministre d’Etat britannique aux Affaires étrangères pour l’Asie du Sud et du Centre, l’Afrique du Nord, l’ONU et le Commonwealth, Lord Tariq Ahmad, a souligné que son pays s’était «engagé à soutenir le Maroc», à la suite du tremblement de terre. Sur le terrain, le Royaume-Uni a fait partie des quatre pays, avec l’Espagne, les Emirats arabes unis et le Qatar, ayant mobilisé leurs équipes de recherche et de secours, dans le cadre des aides inter-étatiques, pour apporter un soutien immédiat à la réponse du Maroc et porter assistance aux rescapés.

Ce nouveau financement contribuera à renforcer les projets de reconstruction initiés par le Maroc, sur un temp plus long, a indiqué Tariq Ahmad, qualifiant le partenariat entre les deux pays de «florissant». Dans ce sens, la partie britannique est disposée à «apporter un soutien supplémentaire», a-t-il assuré.

Cette annonce intervient alors que Marrakech accueille les Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI), en présence du ministre britannique du Développement et de l’Afrique, Andrew Mitchell et du chancelier Jeremy Hunt. A cette occasion, les deux responsables effectueront des visites auprès d’organisations de développement dans la région, ainsi que d’acteurs économiques locaux.


Continuer la lecture

Quitter la version mobile