Aujourd'hui le MarocSport

Le PSG et le Barça déroulent – Aujourd’hui le Maroc

L’international marocain Achraf Hakimi a contribué à la victoire du PSG contre le Borussia Dortmund. De son côté, le FC Barcelone a infligé une manita à Anvers et soigne ainsi son entrée en lice.

 

Un Paris SG dominant s’est imposé contre le Borussia Dortmund mardi soir au Parc des Princes et pris la tête du difficile groupe F à la faveur d’un match nul entre l’AC Milan et Newcastle.
Annoncé dans le «groupe de la mort», le PSG n’a pas tremblé en prenant trois points les plus abordables en théorie de la phase de groupes, à domicile face à une équipe un cran en dessous (7e de Bundesliga) de son niveau de la saison passée (2e).
Luis Enrique, arrivé à l’été, avait bien fait de ne pas paniquer après la défaite vendredi au Parc contre un bon OGC Nice: ses principes de jeu offensif commencent à se voir sur le terrain, et son équipe se relance dans une dynamique positive avant de recevoir Marseille dimanche. Même s’il continuera à avoir la pression en Ligue 1, où son équipe se classe cinquième seulement.
«On défend à 11, on attaque à 11, c’est la grande force de ce nouveau PSG», s’est réjoui Achraf Hakimi, buteur, après le match mardi.
Le PSG a dès le début du match relégué dans sa moitié de terrain le Borussia Dortmund, qui affectionne la maîtrise du ballon.
Le succès ne s’est cependant dessiné qu’au retour de la pause. Mbappé, qui a beaucoup raté mardi, transformait d’une frappe à ras de terre (49e) le penalty obtenu pour une main de Süle, après un raid éclair et un centre de Dembélé. Moins de dix minutes plus tard, Hakimi doublait la mise d’un extérieur du droit après un crochet et un une-deux millimétré avec Vitinha dans la surface adverse. «Le coach a fait en sorte que je me sente libre pour repiquer vers l’intérieur, il me donne beaucoup de confiance», a commenté l’international marocain.
Au stade olympique de Montjuïc, le FC Barcelone, porté par son nouveau duo d’attaque Lewandowski-João Félix, a parfaitement lancé sa saison en Ligue des champions en écrasant Anvers (5-0).
Le Barça a retrouvé sa magie. Les hommes de Xavi n’ont fait qu’une bouchée des champions de Belgique, qui découvraient la C1 pour la première fois.
Privés de ballons et recroquevillés en défense, les joueurs d’Anvers ont tenté de résister aux combinaisons catalanes, avant de craquer dès la 11e minute.
Les 40.000 spectateurs, moins de la moitié de l’affluence habituelle au Camp Nou, aujourd’hui en travaux, ont vu leur équipe en nette amélioration. Grâce à ce premier large succès, le Barça prend la tête du groupe H devant Porto, également vainqueur sur la pelouse du Shakhtar Donetsk. Sur le terrain de la Lazio, ce ne sont pas les joueurs italiens qui ont volé la vedette, mais le gardien de but. En effet, le portier Ivan Provedel a offert un nul inespéré à la Lazio Rome face à l’Atlético Madrid en égalisant de la tête sur la dernière action du match. Pour son retour dans la compétition reine du football européen après deux saisons d’absence, la Lazio est passée par tous les états: euphorique pendant le premier quart d’heure, abattu après l’ouverture du score par l’Atlético et enfin incrédule en fin de rencontre après l’exploit de son gardien. Les joueurs de Maurizio Sarri, vice-champions d’Italie la saison dernière mais auteurs d’un début de saison médiocre en championnat (trois défaites en quatre matchs), ont souffert, mais s’en sortent finalement bien.
A noter qu’avant le coup d’envoi des rencontres, une minute de silence a été observée en mémoire des victimes du tremblement de terre au Maroc et des inondations en Libye.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page