HibapressInternational

MAROC/ PNAEPI 2020-2027 : RENFORCER LA RÉSILIENCE DE L’APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE ET DE L’IRRIGATION

HIBAPRESS-RABAT-BM

Le Conseil d’administration de la Banque Mondiale a approuvé un programme axé sur les résultats d’une valeur de 350 millions de dollars afin de soutenir le Maroc dans la mise en œuvre de son Programme National d’Approvisionnement en Eau Potable et d’Irrigation (PNAEPI, 2020-2027), dans le cadre du Plan National de l’Eau (PNE, 2020-2050).

Lancé en 2020, le PNAEPI vise à améliorer la sécurité de l’eau en accélérant les investissements dans le secteur, et en renforçant la résilience de l’approvisionnement en eau potable et de l’irrigation.

Le programme de la Banque Mondiale contribuera à financer un sous-ensemble d’activités incluses dans le PNAEPI à travers trois piliers stratégiques, à savoir le renforcement de la gouvernance du secteur de l’eau, l’amélioration de la viabilité financière et de l’efficacité de l’utilisation de l’eau et une meilleure intégration des ressources en eau non conventionnelles.

Le Programme contribue aux priorités stratégiques de la Banque Mondiale dans la Région MENA, notamment en matière d’égalité des sexes et de changement climatique, et il soutient la mise en œuvre des recommandations du Rapport sur le climat et le développement du Maroc de la Banque Mondiale.

Le Programme servira également à soutenir les efforts du gouvernement pour améliorer la viabilité financière et l’efficacité de l’utilisation de l’eau.

Cette politique améliorera la résilience climatique du secteur de l’eau, notamment par le développement d’un modèle financier et l’adoption d’un plan d’action de viabilité financière permettant d’éclairer les stratégies de tarification pour des sous-secteurs spécifiques.

De plus, le Programme vise à améliorer un environnement favorable au dessalement et à la réutilisation des eaux traitées, deux solutions quasiment incontournables pour augmenter les ressources en eau du Maroc.

Le Programme vise à économiser 25 millions de m3 d’eau potable dans les réseaux de distribution, soit l’équivalent de la consommation annuelle dans les provinces d’El Jadida et de Sidi Bennour, il vise aussi à mettre à disposition 52 millions de m3 d’eaux usées traitées pour réutilisation, ce qui représente 52 % de l’objectif du PNAEPI, soit 100 millions d’eaux usées traitées d’ici 2030″.

 

 


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page