Santé

Augmentation des frais médicaux : les franchises et participations forfaitaires doublent à partir du 31 mars

Cette mesure, visant à faire face à la dégradation des comptes de la Sécurité sociale, a été officialisée par un décret publié le 17 février au Journal officiel. Elle intervient dans un contexte où les autorités cherchent à réduire les déficits et à rationaliser les dépenses de santé.

Outre le doublement de la franchise sur les médicaments, la franchise sur les transports sanitaires passera également de 2 à 4 euros à partir du même jour. Les plafonds annuels pour les franchises et les participations forfaitaires resteront fixés à 50 euros chacun afin de ne pas pénaliser les personnes nécessitant des soins réguliers.

Selon les estimations du gouvernement, cette mesure devrait générer environ 800 millions d’euros d’économies dans les caisses de la Sécurité sociale. Toutefois, cette décision a suscité de vives réactions de la part des associations de patients, qui craignent un impact disproportionné sur les personnes les plus précaires.

Gérard Raymond, président de France Assos Santé, a exprimé ses inquiétudes quant à cette augmentation des frais médicaux, soulignant que cela pourrait avoir un effet néfaste sur les personnes ayant besoin de médicaments. Il a appelé à une réflexion approfondie sur les moyens de garantir l’accès aux soins pour tous, sans pénaliser les plus vulnérables de la société.

Cette décision soulève également des questions sur l’équilibre entre la nécessité de financer le système de santé et la protection des droits des patients. Les autorités devront veiller à ce que ces mesures n’entravent pas l’accès aux soins pour ceux qui en ont le plus besoin, tout en assurant la viabilité financière du système de santé français.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page