Canicule et fortes chaleurs : des effets délétères sur notre santé mentale

Selon une étude, les périodes de fortes chaleurs dues au réchauffement climatique provoquent une hausse du nombre de visites à l’hôpital… pour des urgences psychiatriques ! 

Boire de l’eau, éviter les efforts physiques, fermer ses volets la journée… Quasiment chaque été, quand la météo devient trop étouffante, les gestes pour survivre dans la fournaise nous sont répétés en boucle. On est donc plus ou moins au courant des risques de déshydratation, d’insolation ou encore de coup de chaleur liés à la canicule ou aux températures élevées.  

Continuer la lecture

Quitter la version mobile