À 20 ans, cet Américain est frappé par une maladie médiévale

Depuis les années 80, près de 16 millions de lépreux ont reçu un traitement, cette maladie a été éliminée dans 108 des 122 pays où elle était considérée par l’Organisation mondiale de la santé comme un problème de santé publique explique l’Institut Pasteur.

Si les cas se font plus rare, la lèpre n’a pas disparu. Aux Etats-Unis, un homme d’une vingtaine d’années a découvert la présence d’une éruption cutanée en forme d’anneau. « La maladie provoque des lésions cutanées et nerveuses. Sans traitement, ces lésions progressent et deviennent permanentes, touchant la peau, les nerfs, les membres et les yeux », note l’Institut Pasteur. En plus de l’éruption cutanée, le patient a également constaté que ses doigts se pliaient en une griffe.

200 000 cas dans le monde

La présence de la lèpre a été confirmée après l’examen d’un échantillon de sa peau. « Un diagnostic et un traitement précoces sont importants pour réduire l’invalidité et les effets psychosociaux indésirables de la lèpre et pour réduire le risque de transmission. La lèpre, également connue sous le nom de maladie de Hansen, est causée par un type de bactérie appelé Mycobacterium leprae », rapporte le Dr Aidan Filley, cité par The Sun.

Depuis 2015, seulement cinq cas de lèpre ont été rapportés en Grande-Bretagne. Chaque année, environ 200 000 personnes sont diagnostiquées dans le monde. Actuellement, la maladie reste un problème dans 14 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. D’après l’OMS, trois pays regroupaient en 2015 80 % des nouveaux cas mondiaux : Inde (60 %), Brésil (13 %), Indonésie (8 %).

Continuer la lecture

Quitter la version mobile