Santé

Alerte Norovirus en Vendée : après les huîtres, l’interdiction de consommer les coquillages

Après l’interdiction récente de la commercialisation d’huîtres dans plusieurs départements, les coquillages en provenance de Bouin (Vendée) sont désormais interdits à la consommation. La préfecture de Vendée a pris cette mesure suite à un cas de toxi-infection alimentaire collective associé à des troubles digestifs de type gastro-entérite chez les consommateurs de coquillages de la zone de la Coupelasse à Bouin.

L’interdiction, qui couvre la pêche professionnelle, le ramassage, le transport, le stockage et la commercialisation des coquillages, restera en vigueur « jusqu’au rétablissement d’une situation sanitaire satisfaisante », selon la préfecture. Cette situation s’ajoute aux récentes interdictions temporaires de commercialisation d’huîtres dans d’autres régions, dont la Gironde, le Calvados, la Manche, la Vendée et la Loire-Atlantique.

Le système d’assainissement des eaux mis en cause

À Arcachon, les ostréiculteurs pointent du doigt le système d’assainissement des rives du bassin, débordé par les fortes précipitations de l’automne, comme la source potentielle du norovirus. L’Association de défense des eaux du bassin d’Arcachon (Adeba) a déposé plainte contre le syndicat intercommunal chargé de l’assainissement. Le préfet de Gironde prévoit une réunion la semaine prochaine avec les collectivités concernées pour accélérer les investissements dans la gestion des eaux usées.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page