Santé

Faire l’amour dans une baignoire, ce qu’il faut savoir

Faire l’amour dans une baignoire, comment s’y prendre ?

L’étroitesse de la baignoire, les robinets qui font figure d’obstacles, l’eau qui éclabousse de partout…autant d’encombres qu’il vaudrait mieux prendre en compte pour que l’alchimie opère sans encombres. 

« Pour que l’ambiance soit optimale et érotisée, vous pouvez par exemple ajouter des sels de bain (comme les boules de bain zizi), allumer des bougies pour tamiser la pièce ou encore, diffuser une musique relaxante afin de compléter la douceur du moment » illustre Emmanuel Faure, sexothérapeute.

Pourquoi ne pas aussi, convier quelques sex-toys ? Parmi les grands classiques, le canard de bain ou le savon plug. « Et à défaut d’en avoir sous le coude, le pommeau de douche fera amplement l’affaire pouvant ainsi devenir le véritable allié de vos plaisirs ; surtout s’il offre différentes options de jets  » détaille le spécialiste en sexologie, Emmanuel Faure.

Enfin, ne négligez pas la communication : « Elle est essentielle dans toute relation sexuelle. Parlez à votre partenaire de vos désirs, de vos limites et de ce qui vous excite. Et restez attentif aux signaux de votre partenaire pour vous assurer que tout se passe bien et que la pratique reste ok » poursuit le thérapeute.

Variante romantique dans un bain jacuzzi

Si vous optez pour un bain à bulles pour faire l’amour, prenez compte que la température plus élevée peut être source de bactéries. Pour éviter les ennuis, restez-y seulement quelques minutes et prenez soin de bien vous rincer après votre parade amoureuse.

Pratique sexuelle : l’avantage de l’eau

À l’image du sexe dans la piscine ou dans la mer, faire l’amour dans une baignoire offre à certaines personnes : un état de bien-être particulier. « La chaleur qu’offre l’eau chaude d’une baignoire favorise la détente et ce fameux lâcher-prise » poursuit Emmanuel Faure, sexothérapeute, aussi spécialiste du couple. Veillez toutefois à régler l’eau à une température qui reste agréable pour les deux partenaires. 

Notons aussi, que tout paraît plus léger et fluide dans l’eau, même si le contact entre les peaux est parfois plus sec et saccadé. Mais l’idée de faire l’amour dans un lieu insolite comme la baignoire n’est-elle pas plus excitante que l’acte en lui-même ? Avouons que la buée sur les vitres et la vapeur d’eau dégagent quelque chose d’envoûtant…

Quelles positions pour faire l’amour dans une baignoire ?

On évitera les positions compliquées qui pourraient entraîner des blessures au profit de positions plus accessibles telles que la position de la cuillère ou la position de l’union de l’abeille (allongé·e sur votre partenaire, lui-même couché dans la baignoire, votre dos contre son torse). À savoir que plus que vouloir répéter une position particulière, c’est l’intuition qui doit primer.

Sexe dans l’eau, comment éviter l’effet ventouse ? 

Notez qu’il arrive parfois, à cause d’un appel d’air, que les corps se bloquent l’un dans l’autre. Pour éviter ce petit accident, plus gênant que grave, immergez-vous totalement dans l’eau.

Faire l’amour dans une baignoire : contre-indications et précautions

Être prudent : la surface de la baignoire peut être glissante, assurez-vous de maintenir une bonne prise lors des mouvements afin de ne pas riper en plein ébats. « Un tapis anti-dérapant peut être utile, autant à l’intérieur du bain qu’à la sortie (sol) » conseille Emmanuel Faure, sexothérapeute. 

Se protéger : veillez à vous protéger des risques d’IST (infections sexuellement transmissibles) ou/et de grossesse indesirée, surtout si votre relation est « non-exclusive ». Pour des raisons logistiques, enfilez le préservatif hors de l’eau et faites attention à ce que celui-ci ne se déchire pas une fois immergé. L’eau qui rentre dans le condom risque en effet, de limiter l’adhérence au pénis. Aussi, retirez le préservatif en dehors de l’eau pour éviter toute perte de fluide et don, de contamination.

Peut-on faire l’amour dans une baignoire quand on a ses règles ?

S’il est tout à fait possible de faire l’amour pendant ses règles, l’envie de sauter le pas dépendra de chaque individu et de la relation avec son ·a partenaire. Et comme le rappelle la sexologue Marie-Line Urbain dans un article sur le sujet : « Il ne faut pas se forcer, que ce soit l’homme ou la femme ou les deux. Pour certains, cela peut vraiment être vécu comme sale ou gênant et alors ça ne sert à rien de vouloir convaincre, car cela va être mal vécu. » Et pour éviter tous risques de transmissions d’IST, mieux vaudrait éviter de s’adonner à cette pratique, en cas de rapports dits « non-exclusifs ».

Se faire discret : pour mémoire, « l’exhibitionnisme sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende » rappelle le site du gouvernement Légifrance (source 1).

Enfin, n’oubliez pas que l’intimité est une question de consentement mutuel et de respect des limites de chacun. « Si l’un des partenaires n’est pas à l’aise avec l’idée de faire l’amour en milieu aquatique, soit ici dans la baignoire, qu’il est important de respecter cette décision » indique Emmanuel Faure, sexothérapeute. Le fait de ne pas maîtriser leur environnement, certaines personnes peuvent en effet, être gênées par ce milieu aquatique et donc peiner à prendre du plaisir. Pour ceux qui se sentent plus l’aise sur la terre ferme pour faire l’amour, rassurez-vous, d’autres endroits tout aussi excitants abondent : la nature (plage, montagne…), l’ascenseur, les toilettes publiques, le cinéma sans oublier tout le mobilier quotidien de la maison (table, chaise…) ou encore, les recoins cachés au travail.

« La clé étant de s’amuser, de se sentir en sécurité et de profiter de l’expérience » clôt Emmanuel Faure, sexothérapeute. 

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page